XIII Century                   
ACCUEILACTUALITESCARACTÉRISTIQUES DU JEUCAMPAGNESUNITÉSGALERIETELECHARGEMENTSFORUM
Cette partie du site est consacrée aux unités et formations sélectionnées et présentées dans le jeu. Son contenu sera réactualisé au fur et à mesure, en fonction de nos disponibilités. Vous pouvez d’ores et déjà vous familiariser avec le faste et la beauté du Moyen-Âge et du XIIIe siècle:
Le détachement de cavalerie
Le détachement de cavalerie, sous les ordres d’un seigneur noble, constitue la principale unité de jeu des armées d’Europe occidentale de ce jeu. Il est formé de chevaliers et de porteurs d’épée, vassaux du seigneur. La puissance de combat des chevaliers (les combattants les mieux formés au combat, les mieux armés et les mieux équipés du Moyen-Âge et de ce jeu) atteint son paroxysme quand ils agissent en détachement.
Un détachement de cavalerie est à la fois la première force d’attaque et une unité d’élite de grande valeur. Cela explique pourquoi le jeu n’en comporte qu’un petit nombre et pourquoi chaque détachement est unique. Le principal signe distinctif d’un détachement est le blason du seigneur qui figure sur l’étendard, les cottes de maille et les boucliers des chevaliers, les couvertures des chevaux et les boucliers des porteurs d’épée. Ceci empêche toute confusion entre deux détachements, même s’ils sont dans le même camp. Cela permet aussi de montrer toute la diversité et la beauté des blasons et armoiries médiévales.
Le véritable prototype de notre détachement de cavalerie est une « bannière », la principale unité tactique des armées de chevaliers au Moyen-Âge (une alliance de « lances » mineures, chacune comprenant un chevalier et sa suite, à savoir ses serviteurs et porteurs d’épée) aux ordres d’un seigneur noble. Afin de pouvoir repérer le commandant du détachement, nous avons créé les tenues des chevaliers et des porteurs d’épée selon les représentations du milieu du XIIIe siècle, et celle du seigneur selon les représentations de la fin du XIIIe siècle, principalement lors des tournois.
Vous pouvez vous familiariser avec les principaux éléments d’un détachement de cavalerie en prenant comme exemple le détachement du duc Jean Ier de Brabant : le duc seigneur, ses chevaliers vassaux et un porteur d’épée.
Le succès d’un détachement dépend énormément du type de formation choisi. Celui-ci est déterminé par la mission qui lui est confiée. La place que prendra chaque unité au sein de la formation dépend également de cette mission. Par exemple, quand une attaque montée ou à pied est lancée, les chevaliers, en tant que principale force d’attaque, doivent toujours être devant et le commandant à leur tête. Ce principe régit la structure des deux principales formations d’attaque d’un détachement : le déploiement rangé et celui en en fer de lance. Le premier rang de ces deux déploiements est constitué de chevaliers emmenés par un seigneur. Les rangs suivants sont composés du porte-étendard et des porteurs d’épées.
La densité des formations peut varier, ce qui est crucial dans les opérations offensives ou défensives. Par exemple, un détachement de chevaliers à pied repoussant les attaques ennemies de tous côtés peut former un cercle serré infranchissable pour de nombreux adversaires.

Vous trouverez aussi des exemples de formations d’attaque de détachements de cavalerie : le « fer de lance » de Matthieu de Montmorency, héros de la bataille de Bouvines et futur connétable de France, et la formation rangée du détachement d’Henri de Bohun, à la tête des barons rebelles durant la bataille de Lincoln et également connétable d’Angleterre.
Tirez le meilleur parti des capacités des détachements de cavalerie dans le jeu. Ne les utilisez pas à tort, mais si besoin est, n’hésitez pas à les jeter au cœur de la bataille et la victoire sera vôtre, grâce à eux.
© 2017 1C Company. All rights reserved.
© 2017 Unicorn Games. All rights reserved.
Unicorn Games